Vous êtes ici:Accueil > Actualité >

Chine:les salaires vont augmenter en 2013

Publié le:19-03-2013 17:44  Sources:Quotidien du Peuple en ligne

Les salariés peuvent s'attendre à une augmentation des revenus de 15 à 20%. 

Le niveau des salaires en Chine sont susceptibles d'augmenter en 2013, la nation s'attendant à une croissance stable au niveau du Produit Intérieur Brut, a déclaré le cabinet de conseil en recrutement Robert Walters Plc.

De manière générale, ceux qui vont changer d'emploi auront une revalorisation de salaire de l'ordre de 15 à 25%, dans tout le pays cette année, d'après un sondage publié par la société dont le siège est à Londres.

Ceux qui restent dans leur emploi devraient percevoir une augmentation des revenus d'environ 8%, ce qui correspond aux prévisions pour le PIB. La Banque mondiale a estimé en janvier 2013 que la croissance du PIB de la Chine pourrait atteindre 8,4%.

Avec un environnement économique difficile, les augmentations salariales pour les professionnels qui qui ont changé d'emplois étaient généralement plus faibles que les années précédentes, a montré l'enquête.

Les salariés ont généralement perçu une hausse des revenus de 15 à 20 %, à la suite d'un changement de poste en 2012, alors que le taux se situait entre 15 à 30% en 2011. Des experts pourraient recevoir une augmentation de plus de 40% dans certains cas.

Secteur financier

Le secteur bancaire et les services financiers ont été les milieux les plus touchés par la récession économique mondiale. Les employeurs ont tenu à accroître la rentabilité et embaucher des professionnels de la vente, ils ont dû également réduire les coûts et, dans certains cas, ont fait l'objet d'un gel des effectifs, selon l'étude.

«L'année dernière, au cours du deuxième semestre, les institutions financières internationales ont renforcé leurs fonctions de contrôle en réponse à plusieurs scandales bancaires à l'étranger. Le risque des professionnels de haut niveau, l'approbation du risque de crédit et de l'expertise anti-blanchiment ont été très recherchés», a souligné Robert Walters.

Un certain nombre d'entreprises étrangères dans le secteur de la finance ont retardé leurs projets d'expansion l'an dernier, en raison de l'incertitude économique. La demande de talents devrait de rebondir cette année, avec une économie chinoise qui se stabilise, a déclaré Arthur Wang, directeur général de Robert Walters Chine.

Les sociétés multinationales seront désireuses de recruter des personnes ayant une meilleure connaissance du marché chinois, les banques commencent à explorer les marchés au-delà des grands centres financiers comme Shanghai et Beijing.

«Les candidats qui pourraient développer de solides relations avec la clientèle locale et possédant à la fois une expérience à l'étranger et sur le plan local ont été particulièrement recherchés et généralement reçu en moyenne des augmentations salariales de 10 à 20%, lors d'un changement d'emploi», a indiqué M.Wang.

«En attendant, les institutions financières chinoises continuant d'accroître leur présence sur le marché local, nous nous attendons à une demande soutenue pour les candidats locaux ayant des compétences en mandarin».

Ceux qui parlent couramment mandarin pourront également trouver des emplois dans d'autres secteurs tels que les technologies de l'information.

L'enquête a révélé que la seule maîtrise des systèmes informatiques réalisés par les géants de l'industrie tels que SAP ou Oracle,n'est plus suffisante. Il est également recommander d'être bilingue, de pouvoir parler en anglais et en chinois.

Enregistrer | Imprimer | Fermer
Les articles les plus lus
Actualité
En images
La Cité interdite sous la neige, un ravissant contraste de couleurs La Cité interdite sous la neige, un ravissant contraste de couleurs Insolite : une centaine de statues en paille interprètent la vie pastorale Insolite : une centaine de statues en paille interprètent la vie pastorale Les seuls pandas triplés vivants fêtent leur premier anniversaire Les seuls pandas triplés vivants fêtent leur premier anniversaire Le troisième Salon Chine-Asie du Sud Le troisième Salon Chine-Asie du Sud